Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La commission des sites et des paysages s’est réunie pour examiner le schéma régional du climat de l’air et de l’énergie, ainsi que le schéma régional éolien.

Le SRCAE est la suite logique du Grenelle 2, il a été établi avec la Région, et la Préfecture de Région, il consiste à proposer des solutions pour faire baisser les émissions de gaz à effet de serre, réduire la  pollution atmosphérique, développer les énergies renouvelables et adapter les activités socio-économiques aux effets du changement climatique.

A l’horizon 2020, nous devrons atteindre les objectifs suivants :

 

·         Tripler le rythme de réhabilitation des logements ;

·         Développer fortement les réseaux de chaleur ;

·         D’augmenter de 45% la production thermique d’origine renouvelable ;

·         Multiplier par 5 la production électrique renouvelable et le biogaz ;

·         Diminuer de 2% les déplacements en voitures et en deux roues motorisés ;

·         De mettre en circulation 400 000 véhicules électriques ;

·         D’améliorer l’efficacité énergétique des procédés de l’industrie lourde.

 

Concernant le schéma régional éolien, il s’agit de définir les lieux où peuvent être implantés des éoliennes, ce schéma donnera lieu à une ZDE, Zone de développement de l’Eolien. Le Plateau Briard est concerné par ces emplacements.

 

Je suis intervenu pour faire remarquer à la commission que notre territoire est exigu, et que deux sortes d’endroit peuvent permettre de telles implantations. Le mont Ezard qui surplombe la vallée du réveillon, et qui donne sur deux sites classés, le château de Santeny et le château de Grosbois. Ce mont est en surplomb d’une zone où une école et des logements sociaux vont être construits. Une telle implantation est incompatible avec ce projet.

Et les terrains sur Mandres et Périgny où sont installés des maraîchers, en tant que membre du conseil d’administration de la SAFER, je ne de cesse de défendre ces terres pour permettre la culture bio. L’arrivée d’éoliennes ferait à terme disparaître ces cultures.

J’ai donc proposé, pour éviter de lancer des études très couteuses confirmant la zone à fortes contraintes, de retirer les 4 communes du Val de Marne de ce schéma.

 

Impossible au niveau de la commission, je demande donc que toutes les personnes qui souhaitent nous aider, d’intervenir sur le site de la consultation publique, pour indiquer que les communes de Mandres, Périgny, Santeny et Villecresnes n’ont rien à faire dans ce schéma.

 

 

 

Tag(s) : #Général
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :