Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

fasil4.JPGPour le centenaire du Sacre du Printemps écrit par Igor Stravinsky qui fut joué au théâtre des Champs-Elysées le 29 mai 1913, et considéré comme une œuvre les plus importantes du XXème siècle, hier soir salle Gaveau,  Fazil Say devait en donner sa version. Malheureusement, le piano spécialement conçu pour cette partition n’a pas pu faire le voyage, une histoire de météo encore !!!. Cela n’a pas empêché ce pianiste qu’est Fazil Say de nous régaler avec  Moussorgsky, Bach/Busoni et la sonate pour piano opus 111 de Beethoven. Fazil Say, joue avec son piano, avec ses mains bien sûr, avec son corps, il ne peut rester en place, il transmet son ressenti à la foule, qui dans un silence religieux n’en perd pas une note, n’en perd pas un geste. Le « bis répétita » s’éternisa. En pièce jointe vous écouterez l'extrait d'un morceau de sa conception où il joue sur le clavier, mais aussi avec les cordes, c’est très beau. Bravo l’artiste, et peut-être à cet été lors de votre nouvelle venue en France.Sur Youtube vous trouverez un grand nombre de ses interprétations.

Tag(s) : #Général
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :