Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Communiqué de Jacques JP MARTIN

Président du groupe UMP – Majorité Présidentielle Conseil Général du Val-de-Marne
Maire et Conseiller général de Nogent-sur-Marne

 

Alors que la RATP a annoncé vendredi un appel d’offres pour l’acquisition de 30 trains, remplaçant 29 rames relativement récentes, Monsieur HUCHON souligne dans ce courrier que « la mobilisation de financements sur ce programme ne doit cependant pas occulter la nécessité du remplacement à court terme des matériels les plus anciens circulant sur le RER A ».

Dans sa lettre, rendue publique par la Région, Monsieur HUCHON annonce qu’il sollicitera l’avis du conseil d’administration du STIF le 9 juillet pour accompagner la RATP dans un investissement global d’un montant de 1,3 milliard d’euros, à hauteur de 50 % de son coût prévisionnel. Sur cette somme, 600 millions serviraient au remplacement des 29 rames de matériel de type MI 84 (datant de 20 ans) annoncé vendredi par la RATP et 700 millions au remplacement des vieilles rames MS 61 (qui ont près de 50 ans). Le STIF est prêt à examiner avec la RATP les conditions permettant de garantir le bouclage sans délai du plan de financement de ce programme d’ensemble, a écrit Monsieur HUCHON à Monsieur MONGIN.

Les vieilles rames MS 61 au nombre de 35 ont près de 50 ans. Elles sont souvent pour partie la cause de pannes et donc des irrégularités du service aux usagers. Elles doivent être remplacées prioritairement.

Parallèlement, le conseil d’administration du STIF du 9 juillet s’est engagé à rénover les trains à deux étages les plus anciens des lignes C et D du RER, à accélérer la livraison du Francilien, pour porter à 40 le rythme de livraison annuel, au lieu de 30 actuellement. Les gares de banlieue vont aussi être rénovées, ainsi que les gares parisiennes du RER C. L’information des voyageurs et l’intermodalité vont aussi être améliorées, ce qui est en cours sur certaines gares, comme celle de Nogent.

Tous ces engagements supplémentaires représentent une enveloppe de 627,5 millions d’euros, qui devraient être débloqués par la SNCF et le STIF.

Nous ne pouvons que nous féliciter, que lors de l’entrevue du 9 juillet entre Jean-Paul Huchon et le Ministre du développement durable, Jean-Louis Borloo, ce plan ait été validé par l’Etat et que 3 groupes de travail étudieront, cet été, à la fois les modes de financement et l’accélération des procédures pour gagner du temps dans le processus de modernisation des RER et notamment du RER A.

Le groupe UMP Majorité Présidentielle du Conseil général du Val de Marne, présidé par Jacques JP Martin maire de Nogent sur Marne et 1er Vice Président de la Communauté d’Agglomération de la Vallée de la Marne, salue ces engagements ambitieux du STIF pour améliorer le service rendu aux usagers des transports publics en Ile-de-France, notamment sur la ligne du RER A. Cette ligne a connu la plus forte augmentation de la fréquentation de toutes les lignes du RER, depuis 2003 avec ses 1 millions de passagers par jour qui, tout le monde se l’accorde, a un besoin urgent de supplément de capacité.

Le groupe UMP tient à soutenir et à rester solidaire de Monsieur Marc Pélissier et de l’association qu’il préside (AUT : Association des Usagers des Transports) qui a sa part dans l’activation de ce plan d’urgence qu’attendaient désespérément les Franciliens.
Tag(s) : #Général
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :